Canicule et drépanocytose: les bons gestes à adopter

Les conditions climatiques extrêmes et les variations de températures brutales peuvent entrainer des complications chez les personnes touchées par la drépanocytose.
Voici une liste de conseils pour mieux vivre les périodes de forte chaleur.

Conseil n°1 : Rester Hydraté

Résultat de recherche d'images pour "enfant buvant de l'eau"

Les fortes chaleurs peuvent entrainer de la déshydratation. Or les globules rouges des drépanocytaires doivent recevoir un apport suffisant d’eau pour éviter la rigidification et éviter la survenue de crises vaso-occlusives.
Consommer de l’eau mais aussi des boissons telles que le lait, des jus de fruits purs à 100% permettent aux enfants de rester hydratés. Les fruits constituent également une source d’hydratation (melon, pastèque…)

Quelle quantité de boisson consommer ?
La quantité d’eau à consommer varie en fonction de l’âge, et du poids.
Pour les jeunes enfants, il est conseillé de boire entre 0,9 l et 1,5 litres (soit entre 3 et 5 tasses par jour).
Pour les grands enfants/ados (entre 20 et 35kgs), l’apport en boisson recommandé est de 2 litres
Pour les grands (>35 kgs) il est recommandé de boire 3 litres de boissons par jours (plus de 8 verres par jour)

Les boissons alcoolisées sont à éviter, ou alors compenser un verre de boisson alcolisée par plusieurs verres d’eau. Il est important d’avoir toujours une bouteille d’eau avec soi;

Astuce : des applications mobiles existent pour surveiller la quantité journalière d’apport en eau/boisson et rappeler de boire. Il est conseillé de boire l’eau à température ambiante.

L’application « waterlogged.com »

Conseil n°2 : Maintenir une alimentation suffisante, notamment si l’on prévoit d’augmenter l’apport en eau et en boissons

Conseil n° 3 : Conserver la fraîcheur dans son logement.

Pour cela, il est essentiel d’aérer le soir et la nuit et lors des heures les plus fraiches de la matinée en ouvrant les fenêtres, puis de maintenir les fenêtres et volets fermés lorsque le soleil rayonne.Image associée

Conseil n°4 : Éviter de sortir aux heures les plus chaudes de la journée et privilégier les endroits frais.
Attention toutefois aux différences de température entre les lieux climatisés et l’extérieur ; Prévoir un châle ou un gilet lorsque l’on se trouve en lieu climatisé pour éviter la variation brusque de température qui peut entrainer une crise.

Résultat de recherche d'images pour "canicule"

Conseil n°5 : Éviter la surchauffe corporelle
Vous pouvez prendre plusieurs douches par jours (attention à ne pas les prendre froides, mais de 2 degrés maxi en dessous de la température corporelle). Il est aussi recommandé de faire usage de brumisateurs d’eau. Le rafraichissement doit être progressif pour éviter tout choc thermique.

Brumisateur rechargeable

Conseil n°6 : Porter des vêtements légers
Il est recommandé de porter des vêtements amples et légers et de se couvrir la tête (casquette, chapeau). Les enfants peuvent rester en sous-vêtements ou en couche à l’intérieur. Si vous prenez, l’hydroxyurée, ce traitement peut avoir des effets secondaires en cas d’exposition au soleil. Il est important de protéger sa peau avec une crème solaire.

Conseil n°7 : Éviter les efforts physiques
Ceux-ci vont en effet favoriser la déshydratation

Pour en savoir plus:

télécharger notre newsletter spéciale drépanocytose et variations climatiques

télécharger la Fiche technique “Prise en charge des personnes atteintes de drépanocytose homozygote” du plan canicule 2014, du Haut Conseil de la Santé publique pages 140-141,

Posted in Non classé and tagged , , , .